jeudi 15 janvier 2015

3) Les pistes du Guyana

13 janvier
Héberges par les pompiers de Linden, après une nuit à se battre avec les moustiques par 30 degrés, nous voila réveillés au son de la sirène du camion pompier...un feu? non, juste un pompier qui s'amuse.
Là, nous nous apercevons que la chasse d'eau de nos sanitaires a fuit toute la nuit et qu'il faut écoper 5cm d'eau avant d'y accéder.


Après le ptit dèj' succin, le chef des pompiers nous conduit jusqu'au départ de la piste ou il y a une station essence.
C'est parti, on attaque notre première piste, sous la pluie au bout de 15km...
Dans la gadoue et les piscines d'eau rougeâtres, nous progressons vaille que vaille, notre sac contenant nos fruits pour deux jours, sous la violence des chocs tombe et en broie une grande partie.
Nous mangeons ce que nous pouvons sauver et gardons un bel ananas et deux oranges pour le lendemain.


 Nous arrivons à 17 h au bac sur l'Essequibo, super car le dernier est à 18h, c'est gratuit pour les motos, mais faut attendre un 4 roues qui lui, paye le voyage; à 18 h personne, nous restons donc dormir sous l'abri de la buvette après y avoir mangé.


14 janvier
A 4h le passeur et sa femme sont au travail et nous réveillent!
Le temps de remettre nos habits mouillés et de remballer tout notre barda, nous voici fin prêts à affronter les planches brinquebalantes du bac de 7h.


Une fois passés, nous faisons les niveaux d'huile, et go pour les 230 km restants!
Le début dans la foret est superbe, en plus il pleut pas! Nous progressons bien pendant 100km environ.

Pas de repas aujourd'hui midi nous avons du jeter nos fruits car ils n'ont pas supporté la chaleur tropicale humide. Juste de l'eau dans les jerrycans.


Nous sortons de la foret et découvrons une sorte de savane entourée de montagnes, au vu des rochers bordant la piste nous supposons d'anciens volcans. Paysage proche de la savane africaine,


Malheureusement la piste change, et devient très glissante, en fait une sorte de poudre de graviers et sable, résidus de projections volcaniques. Cette matière en plus se transforme en tôle ondulée qui nous fait passer de 60 à 25km/h...et ce sur les 50 derniers kilomètres.
Enfin à Lethem vers 15h, nous cherchons une banque, car nous sommes au bout des 30 000 dollars guyanais que nous avons pu retirer à Georgetown.

Trop tard, la banque est fermée à 14h!!!
Nous nous mettons en quette d'assurance pour le Brésil, nous laissons tomber au bout de 2 agences d'assurance qui ne font pas ce que nous cherchons et trouvons un hôtel restaurant qui accepte de nous faire crédit jusqu'à l'ouverture de la banque, mais pas de chance le resto est fermé le soir!

Un voyageur américain nous prête 20 dollars US pour aller manger.....nous trouvons un resto brésilien ou nous prendrons riz, haricots et brochette de bœuf athlétique.....mais nous n'avions rien mangé depuis la veille au soir excepté un café et deux tranches de pain de mie....c'était trop bon!!

9 commentaires:

  1. Bravo encore, hé hé la savane ça se mérite!
    Tu n'en parle pas mais j'espère que vous faites plein de photos !
    Je suis très agréablement surpris par la gentillesse des gens que vous rencontrez.
    Bonne route. Toutatis

    RépondreSupprimer
  2. Gigi la gaz'elle16 janvier 2015 à 20:48

    Encore l effet motardeux !
    Au régime les petits loups lapinoux!
    Et oui l aventure ça se mérite !!
    Pour vous encourager neige annoncée chez nous
    Et les tofffs?
    Bisous a vous 2

    RépondreSupprimer
  3. Vous êtes passer devant moi à Paramaribo le 10 janvier, et je n'ai malheureusement vu le 39 et le 57 des plaques que quand vous étiez passés. C'est avec plaisir qu'un Jurassien de Guyane aurait partagé une bière avec vous. Bonne aventure à vous. Cordialement. Jacky

    RépondreSupprimer
  4. 8 jours sans nouvelles, c'était prévu comme ça, ou il y a problème ?
    Toutatis.

    RépondreSupprimer
  5. Gigi la gaz'elle23 janvier 2015 à 21:08

    Oui je m inquiète aussi!
    Peut être pas de réseau wifi!

    RépondreSupprimer
  6. Bon courage pour la suite les aventuriers et ont pense à vous
    Famille Demangel :)

    RépondreSupprimer
  7. Oui, peut être c'est ça, Pour l'instant c'est peut être ce qu'il faut ce dire.
    Mais j’avais pas compris ça au dernier message.
    Toutatis

    RépondreSupprimer
  8. J'ai des news !!!! ils sont vivants !! Ils ont eu une grosse galère mécanique. Ils seront de retour à Careiro ce soir ou demain en dépanneuse !!! (je leur avais dit de ne pas partir en Harley !)

    Quand j'en sais plus, je vous préviens !!!
    CHouette cool :-)

    RépondreSupprimer
  9. OUF !!!! Merci la Steph, on ettends les nouvelles news avé impatience !

    RépondreSupprimer

vous pouvez laisser ici un avis, un conseil ou une expérience sur ce parcours.